Deutsch   English   Français   Nederlands   Español   Polski

 

JHWH in hebräischen Buchstaben

L’homme d’illégalité

Auteur: Robert King | eWatchman © 2004

"Que personne ne vous séduise d’aucune manière, parce que [ce jour] ne viendra que si l’apostasie arrive d’abord et que l’homme d’illégalité se révèle, le fils de destruction."
(2 Thessaloniciens 2:3)

Au temps des apôtres, les chrétiens fidèles étaient dans l’attente impatiente du retour de leur Seigneur. Après tout, Jésus et les apôtres avaient exhorté à maintes reprises les croyants à rester éveillés et à se tenir prêt pour son retour. Cela les rendait particulièrement vulnérables aux ruses des apostats qui affirmaient à tort que la résurrection avait déjà commencé et que le jour de Jéhovah était imminent.

Ces imposteurs de jadis étaient manifestement déterminés à tromper les frères pour qu’ils en viennent à croire que la parousia du Christ avait déjà commencé, ce qui explique pourquoi l’apôtre Paul écrivit ces mots aux Thessaloniciens :

Cependant, frères, en ce qui concerne la présence de notre Seigneur Jésus Christ et notre rassemblement auprès de lui, nous vous demandons de ne pas vous laisser rapidement ébranler dans votre bon sens ni émouvoir soit par une parole inspirée, soit par un message verbal, soit par une lettre comme venant de nous, comme quoi le jour de Jéhovah est là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière, parce que [ce jour] ne viendra que si l’apostasie arrive d’abord et que l’homme d’illégalité se révèle, le fils de destruction. (2 Thessaloniciens 2:1-3)

Tout comme la congrégation primitive, les Témoins de Jéhovah ont été dans l’attente fébrile du jour de Jéhovah. Pourtant, ce n’est pas forcément une mauvaise chose puisque la Bible exhorte les chrétiens à garder présent à l’esprit le jour de Jéhovah. Le danger étant, tout comme Paul le fit remarquer aux Thessaloniciens, que les chrétiens qui manqueraient de sagesse en étant trop pressés se rendraient vulnérables, pourraient alors voir leur bon sens ébranlé et se faire accroire une fausse parousia.

Le fait que le contexte des avertissements de Paul indique très clairement que c’est l’homme d’illégalité qui serait la cause de ces messages soi-disant inspirés annonçant que “le jour de Jéhovah est là” devrait sérieusement inciter les Témoins de Jéhovah d’aujourd’hui à se poser des questions.

Bien que les Témoins de Jéhovah soient convaincus que c’est le clergé de la chrétienté qui constitue de manière collective cet homme d’illégalité, il est indéniable que de tous les mouvements soi-disant chrétiens aujourd’hui, une seule organisation se démarque comme la source de “déclarations inspirées” présomptueuses fondées sur la Bible, et censées annoncer la présence du Christ. Cette organisation est, bien sûr, la Société Watchtower !

Conformément à ce que Paul avait prédit, que ce soit au travers d’une multitude de déclarations émises sous forme de discours publics, dans les salles du royaume ou d’assemblées, ainsi qu’à l’occasion de congrès ou par l’intermédiaire de publications et de lettres officielles calquées sur le modèle apostolique, la Watchtower est indéniablement la source incontestée d’un flot continu de proclamations annonçant que la présence du Christ a commencé en 1914 et “que le jour de Jéhovah est là.”

 

“[CE JOUR] NE VIENDRA QUE SI L’APOSTASIE ARRIVE D’ABORD”

L’apôtre poursuit son raisonnement, disant que l’homme d’illégalité “s’assoit dans le temple de Dieu, montrant publiquement qu’il est lui-même un dieu.” Les Écritures révèlent que le temple de Dieu est le corps des chrétiens oints dans son ensemble quelle que soit l’époque considérée. Par exemple, l’apôtre Paul écrivit ceci en 1 Corinthiens 3:16 :

Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’esprit de Dieu habite en vous ?

De même, 2 Corinthiens 6:16 déclare :

Car nous sommes un temple d’un Dieu vivant ...

Par conséquent, il est manifeste que l’homme d’illégalité ne fait pas que prétendre s’asseoir dans le temple de Dieu, ni ne s’assoit au milieu de ceux qui prétendent être le temple de Dieu, comme l’affirme la Watchtower ; non, mais il est bel et bien assis au beau milieu du temple spirituel de Dieu ; autrement dit, dans le groupe intime des fils oints de Dieu. Plus tard, l’homme d’illégalité s’exaltera au-dessus de tous, et même au-dessus de la tête de la congrégation, à savoir Jésus lui-même.

Le fait même que l’avertissement inspiré de l’apôtre s’adresse à ses frères dans la foi qui seraient susceptibles d’être séduits par les ruses de l’homme d’illégalité prouve que c’est à l’intérieur de la congrégation du Christ qu’il se tient. Et puisque l’apostasie est de l’illégalité, l’homme d’illégalité doit en être la source. Et parce que l’homme d’illégalité serait assis dans le temple même de Dieu au moment où Christ le confondrait lors de sa parousia, le clergé ne peut pas constituer cet homme d’illégalité qui s’assoit au milieu des frères du Christ. Il sera impossible au clergé, à ce moment-là, d’avoir une quelconque autorité ecclésiastique sur les vrais fils du royaume.

Pourtant, Paul a dit que cet homme d’illégalité aurait autorité sur les frères. Ses messages seraient considérés comme des “déclarations inspirées” et ses écrits auraient la même autorité que les écrits des apôtres eux-mêmes. C’est la raison pour laquelle Paul avertit les frères de ne pas tenir compte de telles déclarations et de telles lettres même si elles leur semblaient comme “venant de nous.”

Puisque, comme Paul l’affirma, l’homme d’illégalité parlerait et écrirait de manière convaincante, avec l’autorité des apôtres et qu’il se situerait au sein de la congrégation, il doit venir des plus hautes sphères de l’organisation. L’apostasie qui doit venir d’abord, dont Paul a parlé, n’est pas celle qui s’est développée au sein du christianisme primitif et qui a donné naissance à la chrétienté. L’apostasie qui précède immédiatement la parousia aura lieu parmi les disciples oints du Christ et sera orchestrée par l’homme d’illégalité.

Si nous prenons en compte tout ce que nous avons dit jusqu’à présent concernant la fausseté de la doctrine de la Watchtower sur 1914, c’est comme si les avertissements inspirés de Paul aux Thessaloniciens avaient été en fait écrits à l’attention des Témoins de Jéhovah qui vivraient durant cette période décisive. Mais si cela est vrai, qu’en est-il de l’apostasie annoncée de longue date, qui devait venir d’abord, et de la révélation à venir de la présence de l’homme d’illégalité ? Selon la révélation de l’apôtre, la présence de Christ et son ultime manifestation au monde seront précédées par une apostasie parmi les vrais chrétiens. Après tout, l’apostasie doit servir de signal indiquant l’imminence du jour de Jéhovah, ou selon les propres mots de l’apôtre Paul, ce grand jour “ne viendra que si l’apostasie arrive d’abord.”

Mais selon l’explication de la Watchtower, l’apostasie que Paul a prédite eut lieu immédiatement après que le christianisme eut été établi. Et bien qu’il soit incontestable que l’ensemble des religions composant la chrétienté aujourd’hui tirent leur origine de cette grande apostasie qui eut lieu voilà des siècles, les avertissements de Paul nous laissent entendre qu’il se produira une autre apostasie ; une apostasie qui se produira immédiatement avant la présence du Christ et le grand jour de Jéhovah; une apostasie provenant du temple chrétien restauré lui-même.

wolf-sheepskinLes prophéties hébraïques corroborent la révélation de Paul à cet égard. Les chapitres 32 et 33 du livre d’Isaïe en particulier, bien qu’ils aient été écrits bien avant la venue de Jésus sur terre, parlent du jugement de Christ sur la congrégation lors de la conclusion du système de choses. Par exemple, Isaïe 32:5-7 prédit la domination du roi juste quand :

L’insensé ne sera plus appelé généreux ; quant à l’homme sans principes, on ne dira pas de lui qu’il est noble ; car l’insensé proférera la folie, et son cœur travaillera à ce qui est malfaisant, pourtravailler à l’apostasie et pour proférer contre Jéhovah des propos aberrants, pour laisser vide l’âme de l’affamé, et il laisse manquer de boisson celui qui a soif. Quant à l’homme sans principes, ses instruments sont mauvais ; il a conseillé des actes de conduite déréglée, pour démolir les affligés par des paroles mensongères, même quand quelqu’un de pauvre dit ce qui est juste.

Il est intéressant de noter que la prophétie d’Isaïe indique qu’avant la venue du roi qui “régnera pour la justice,” l’insensé serait appelé généreux et que “l’homme sans principe” serait considéré comme noble. Pourtant, il est dit que l’insensé “travailler[ait] à l’apostasie et pour proférer contre Jéhovah des propos aberrants” dans le but de “laisser manquer de boisson celui qui a soif.” La prophétie d’Isaïe est un parallèle évident à la dénonciation de l’homme d’illégalité et à l’apostasie que ce dernier fomentera lors de la manifestation du Christ, et cela parce qu’Isaïe indique également que les hommes qui seraient grandement estimés par le peuple de Dieu finiraient par être dénoncés par le roi qui “régnera pour la justice.”

Il convient également de noter que “l’homme sans principe” occupe une position d’autorité puisque les Écritures disent qu’il “a conseillé des actes de conduite déréglée.” De même, le fait qu’il ait le droit d’interdire toute boisson “à celui qui a soif” indique qu’il est vu comme quelqu’un capable de pourvoir à des boissons spirituelles. Le fait que “l’homme sans principe” soit considéré comme généreux et noble, bien qu’il profère contre Jéhovah des propos aberrants, corrobore indubitablement ce que l’apôtre révéla au sujet de l’influence insidieuse de l’homme d’illégalité sur les frères.

Etant donné qu’il est incontestable que les dirigeants de la Société Watchtower enseignent des fausses doctrines quand ils disent que la présence du Christ a débuté en 1914, qu’ils sont communément considérés par les Témoins de Jéhovah comme des personnes généreuses et nobles et que l’on fait appel à eux pour recevoir des conseils ou obtenir de la nourriture ainsi que des boissons spirituelles, c’est la Société elle-même qui “démolira les affligés par des paroles mensongères.” Véritablement, la Société n’en finit pas de s’exalter devant les Témoins de Jéhovah, prétendant être l’instrument de Dieu sur terre et le généreux pourvoyeur d’une pleine mesure de nourriture spirituelle, s’arrogeant l’honneur d’être l’esclave qui a été établi sur tous les biens de son maître.

Mais comment la Watchtower peut-elle “proférer contre Jéhovah des propos aberrants”?

Comme nous l’avons vu dans le chapitre précédent, considérons ensemble, par exemple, la doctrine aberrante enseignée par la Watchtower disant que les Témoins de Jéhovah vivent aujourd’hui dans un paradis spirituel – ceci en dépit des nombreux malheurs qui accablent l’organisation. En prétendant que Jéhovah a déjà instauré un paradis spirituel au sein d’une organisation minée par les agressions sexuelles sur des enfants ainsi que par quantités d’autres formes de méchancetés et d’immoralités, de tels hommes imputent donc indirectement à Dieu tous ces malheurs qui se produisent dans son organisation puisque, manifestement, il ne fait rien pour les empêcher ou semble avoir décidé de tolérer la présence d’hommes mauvais qui attaquent son peuple à l’intérieur même de ce paradis protecteur qu’il est censé avoir instauré.

Vraiment, ceux qui prétendent qu’un paradis spirituel existe au sein de l’organisation des Témoins de Jéhovah prononcent des stupidités sans nom ! “Ses instruments sont mauvais” dans le sens où cet homme d’illégalité se sert de raisonnements humains et des règles internes de l’organisation pour imposer le royaume des cieux sur ceux qui sont sous son influence.

Ces apostats occuperont des postes très élevés dans la congrégation jusqu’au moment de l’embrasement qui aura lieu au temps de la moisson et qui se s’achèvera par leur destruction par le feu. C’est ce que nous pouvons voir au chapitre 33 du livre d’Isaïe; où il est dit que le jugement de Dieu concernera ceux “qui sont loin” – au seuil de l’organisation, et ceux qui “sont près” en Sion – au cœur même de l’organisation.

Voici ce que Jéhovah avait à leur dire :

Vous concevez de l’herbe sèche ; vous enfanterez du chaume. Votre esprit, comme un feu, vous dévorera. Oui, les peuples deviendront comme des combustions de chaux. Comme des épines qu’on a coupées, ils seront embrasés par le feu. Entendez, vous qui êtes loin, ce que je ferai à coup sûr. Et vous qui êtes près, connaissez ma force. Dans Sion les pécheurs sont dans l’effroi ; un frisson a saisi les apostats : ‘ Qui de nous pourra résider quelque temps auprès d’un feu dévorant ? Qui de nous pourra résider quelque temps auprès d’embrasements durables? ’(Isaïe 33:11-14)

Même si les Témoins de Jéhovah sont comme aveugles devant l’apostasie de ceux qu’ils considèrent actuellement comme des hommes généreux et nobles, Jéhovah n’est pas aveugle, lui ! Il montrera sa grandeur en mettant le feu aux “herbes sèches” et “au chaume”, à ces enseignements combustibles que ceux qui travaillent dur à l’apostasie ont amassés. Les “embrasements durables” purifieront une fois pour toutes Sion, autrement dit la congrégation de Christ – de tous les hommes sans loi et de leurs enseignements sans valeur.

 

“LE FILS DE LA DESTRUCTION”

Paul appela aussi l’homme d’illégalité le “fils de la destruction.” Il est intéressant de noter que le seul autre endroit des Écritures où cette expression est utilisée concerne Judas Iscariote. En Jean 17:12, Jésus prononça ces mots lors d’une prière :

Quand j’étais avec eux, je veillais sur eux à cause de ton nom que tu m’as donné ; et je les ai gardés, et aucun d’eux n’est détruit, excepté le fils de destruction, afin que [la parole de] l’Écriture s’accomplisse.

Un verset qui trouva sa réalisation en Judas est le Psaume 41:9, qui dit :

Même l’homme en paix avec moi, en qui j’avais confiance, [et] qui mangeait mon pain, a grandi [son] talon contre moi.

De même, le 109ème Psaume est une prophétie relative au fils de la destruction. Nous y lisons :

Que ses jours soient peu nombreux ; sa fonction de surveillance, qu’un autre la prenne.

Évidemment, avant de trahir la confiance de quelqu’un, il est nécessaire de la gagner. Alors, tout comme le premier fils de la destruction était un intime qui avait la confiance du Christ et qui occupait des fonctions de surveillant au même titre que les 11 autres apôtres, si l’on suit le même schéma, l’homme d’illégalité doit être un homme ou un groupe d’hommes qui occupera des postes de confiance et à responsabilité au sein des vrais disciples du Christ. Tout comme Judas partagea la même table et qu’il mangea du même pain que Jésus et les autres apôtres lors du dernier repas pascal, l’homme d’illégalité mangera de la même façon du même pain et boira du même vin que les autres frères oints du Christ lors du Mémorial, la commémoration annuelle de la mort sacrificielle du Christ. Occupant une position de confiance, le fils de la destruction moderne se tient prêt à agir traîtreusement et dévoilera sans conteste ses véritables intentions lorsqu’il trahira l’ensemble de la congrégation du Christ quand le royaume des ténèbres aura pris le pouvoir pour peu de temps.

judas-at-the-tableD’ailleurs, certains aspects du 109ème Psaume ne correspondent pas à Judas; comme par exemple le verset 16, qui dit :

mais qu’il n’a cessé de poursuivre l’homme affligé et pauvre et celui qui a le cœur découragé, pour [le] faire mourir.

Il se peut que ce psaume décrive les conséquences ultimes de la présence malfaisante de l’homme d’illégalité. Lorsque la période troublée à venir débutera, il ne fait aucun doute que le monde baignera dans la confusion et le désespoir. Psaume 10:9-10 parle des affligés et des découragés devenant la proie de celui qui se met en embuscade. Le Psaume nous dit :

Il se tient à l’affût dans la cachette comme un lion dans son fourré. Il se tient à l’affût pour emmener de force l’affligé. Il emmène de force l’affligé lorsqu’il referme son filet. Il est broyé, il se courbe, et l’armée des découragés tombe dans ses [griffes] puissantes,

Les rédacteurs chrétiens prédirent que, dans les derniers jours, des hommes bestiaux s’infiltreraient parmi le troupeau du Christ. Jude les compara à des écueils pouvant constituer des pierres d’achoppement pour des chrétiens imprudents.

Tout comme les apôtres n’avaient pas remarqué ce que Judas tramait – même après que Christ lui eut tendu le morceau de pain lors du repas de la Pâque – de la même manière, celui qui est décrit comme un lion tapi dans les fourrés pourrait bien préfigurer l’homme d’illégalité, qui a réussi à rester caché jusqu’à ce jour au sein de l’organisation, tel un prédateur tapi dans la nuit noire. C’est lors de la parousia que le filet qu’il a tendu se refermera sur le peuple naïf de Jéhovah; quand l’accroissement de l’apostasie et de l’illégalité prédit de longue date au sein de l’organisation fera que l’amour du grand nombre se refroidira. Sans aucun doute, quand les choses commenceront à ne pas se passer comme les Témoins de Jéhovah s’y attendent, beaucoup seront découragés et perdront la foi.

Si nous revenons au Psaume 109, verset 20, c’est le pluriel est qui employé pour désigner ceux qui trahiront Christ, ainsi que ceux qui lui résisteront et qui proféreront le mal contre lui. De la même manière, le verset 29 contient une malédiction venant de Jéhovah contre tous ceux qui résisteront à Christ. Le mot hébreu pour opposant est “satan.” Le nom de Satan signifie donc littéralement l’Opposant ou Celui qui résiste. Cette expression correspond également à l’homme d’illégalité, de qui Paul a dit :”qu’il est en opposition.” En d’autres mots, l’homme d’illégalité est un opposant – un satan.

 

“L’EQUIPEMENT D’UN BERGER INCAPABLE”

Une autre prophétie qui s’accomplit en Judas est Zekaria 11:12-13. C’est dans ces versets qu’il fut prophétisé que le salaire du berger incapable de Jéhovah serait de trente pièces d’argent et que ces pièces seraient jetées au trésor du temple. Matthieu 27:3-5 nous relate l’accomplissement de cette prophétie. Nous y lisons :

Alors Judas, qui l’avait livré, voyant qu’il avait été condamné, fut pris de remords et rendit les trente pièces d’argent aux prêtres en chef et aux anciens, en disant : “ J’ai péché lorsque j’ai livré un sang juste. ” Ils dirent : “ Que nous importe ? À toi de voir ! ” Il jeta donc les pièces d’argent dans le temple, se retira et s’en alla se pendre.

Dieu a fait en sorte que certains aspects typiques des prophéties se réalisent longtemps avant leurs accomplissements antitypiques. Ainsi, les réalisations typiques constituent un modèle utile pour deviner la suite des événements. Ainsi, tout comme Jésus fut trahi à la fin des trois ans et demi de son ministère, le ministère terrestre de son corps s’achèvera également à cause de traîtres. Tout comme Zekaria annonça que le berger serait frappé et que les brebis seraient dispersées, de la même manière le chapitre 11 de Zekaria donne beaucoup plus de détails que ce qui pouvait s’appliquer aux brebis du premier siècle de notre ère. Par exemple, Zekaria 11:4-5 nous dit :

“ Voici ce qu’a dit Jéhovah mon Dieu : ‘ Fais paître le troupeau [destiné] à la tuerie, [ces brebis] que leurs acheteurs entreprennent de tuer, et pourtant ils ne sont pas tenus pour coupables. Et ceux qui les vendent disent : “ Que Jéhovah soit béni, tandis que j’acquerrai des richesses. ” Et leurs propres bergers n’ont pas pitié d’elles. ’

Tout comme Judas a trahi le Fils de l’homme avec un baiser pour 30 pièces d’argent, de même les bergers méchants qui trahissent les brebis par convoitise ne manquent pas de bénir hypocritement Jéhovah. Cela nous montre qu’ils se présentent comme des anciens, comme des chrétiens respectables afin de jouir d’une certaine autorité sur les brebis confiantes.

Apparemment, les méchants bergers qui vendent les brebis destinées à la tuerie composent cet homme d’illégalité. Pour que l’homme d’illégalité “s’asseye dans le temple de Dieu,” il faut forcément que Jéhovah lui permette d’obtenir le contrôle complet de son organisation pour une courte période de temps. C’est ce que nous pouvons comprendre de ce qui est relaté en Zekaria 11:15-16, qui nous dit :

Jéhovah me dit alors : “ Procure-toi encore l’équipement d’un berger incapable. Car voici que moi je permets qu’un berger se lève dans le pays. Les [brebis] qui sont en train d’être effacées, il ne s’en occupera pas. Celle qui est jeune, il ne la cherchera pas, et la [brebis] brisée, il ne la guérira pas. Celle qui se place là, il ne l’alimentera pas, mais il mangera la chair de celle qui est grasse, et il arrachera les sabots des [brebis].

Qui peuvent bien être ces acheteurs à qui ce berger incapable vend les brebis de Jéhovah ? Zekaria 11:6 nous en donne la réponse :

“Voici donc que moi je fais tomber les humains chacun dans la main de son compagnon et dans la main de son roi ; oui, ils mettront le pays en pièces, et je ne délivrerai pas de leur main. ’

Ce verset indique que le jugement sur la congrégation de Dieu se produira au beau milieu d’une époque de tribulation s’abattant sur toute l’humanité. Zekaria 11:6 est à cet égard en harmonie avec beaucoup d’autres prophéties qui n’annoncent rien de moins comme jugement final sur ce monde qu’un holocauste fratricide à l’échelle mondiale.

 

“SELON L’OPERATION DE SATAN”

Paul, dans sa prophétie consignée en 2 Thessaloniciens 2:9-12, nous donne une idée de l’ampleur de “l’opération d’égarement” que Dieu permettra à Satan de fomenter. L’apôtre écrivit :

Mais la présence du sans-loi est selon l’opération de Satan avec toutes les œuvres de puissance et des signes et présages mensongers, ainsi qu’avec toutes les tromperies de l’injustice pour ceux qui périssent, en rétribution, parce qu’ils n’ont pas accepté l’amour de la vérité pour être sauvés. De sorte que Dieu laisse aller vers eux une opération d’égarement, pour qu’ils se mettent à croire au mensonge, afin qu’ils soient tous jugés parce qu’ils n’ont pas cru à la vérité, mais ont pris plaisir à l’injustice.

lawlessone-satanLes Écritures indiquent que pour qu’une personne soit sauvée d’un jugement adverse, elle doit démontrer de “l’amour pour la vérité.” Mais pour que cette personne aime la vérité, elle doit d’abord la connaître. Les Témoins de Jéhovah connaissent la vérité. Effectivement, s’il y a une chose qu’on ne peut pas leur enlever, c’est bien qu’ils ont reçu une base doctrinale solide qui leur permet de bâtir une foi authentique en Jéhovah et en Christ Jésus. Donc, “l’opération d’égarement” que Dieu “laisse aller vers eux” doit forcément concerner le peuple associé au temple spirituel de Dieu. Et puisque le verset dit: “afin qu’ils soient tous jugés,” il est évident que le jugement dont il est question ici est celui qui concernera bientôt la maison de Dieu.

D’après le contexte, nous comprenons que ceux qui “se mettent à croire au mensonge” sont ceux qui seront sous l’influence des doctrines enseignées par l’homme d’illégalité au sujet d’une fausse parousia. Comme l’apôtre l’a dit, c’est pour cela que le Diable fait quantité “d’œuvres de puissance, de signes et de présages mensongers.” Et tout cela dans quel but ? Pour abuser les disciples de Christ, pour leur faire accroire que la parousia a déjà commencé et dans le but de donner du crédit à l’homme d’illégalité afin qu’il soit considéré comme la source sacrée d’une connaissance ésotérique.

Comme nous l’avons dit précédemment, le fait que Paul ait exhorté les vrais chrétiens à ne pas se laisser ébranler dans leur bon sens est la preuve que les œuvres de puissance du Diable, ainsi que ses signes et présages mensongers sont destinés à égarer les chrétiens oints. Après tout, puisque le monde entier gît au pouvoir de Satan, ce dernier n’aurait guère d’efforts à fournir pour produire des œuvres de puissance et des présages dans le but d’égarer ceux qui le sont déjà, n’est-ce pas ? Non ! En fait, Satan “égare [déjà] la terre habitée toute entière.” “L’opération d’égarement” est tout particulièrement destinée à duper ceux qui appartiennent à Jéhovah. Mais, en définitive, qu’est-ce exactement que “l’opération de Satan”?

Voyons ensemble la question suivante : Serait-ce vraiment un exploit pour Satan le Diable, qui s’est fait déjà connaître par le passé pour sa capacité à s’immiscer furtivement au sein du peuple de Dieu au moyen de machinations diverses et variées, d’instiller dans l’esprit des premiers étudiants oints de la Bible que 1914 serait une date clef dans les prophéties bibliques et – au moyen de “toutes œuvres de puissance” – de déclencher la Première Guerre mondiale pour que celle-ci coïncide avec les attentes d’Etudiants de la Bible induits en erreur et par trop impatients ?

Même s’il est vrai que les dangereuses tensions internationales entretenues au fil des décennies par les rivalités économiques et politiques des différents pays européens de l’époque avaient concourues au déclenchement de la guerre, le fait qu’un simple coup de pistolet tiré par un assassin en août 1914 ait suffi à mettre le feu aux poudres en dit long sur la relative facilité qu’eurent les dirigeants démoniaques à mener leurs projets à bien au moment voulu.

Et même si l’humanité a été régulièrement touchée par des pestes et autres épidémies tout au long de son histoire, nul ne devrait sous-estimer les capacités du Diable ou sa détermination à ourdir la propagation d’une maladie répugnante telle que la grippe espagnole afin qu’elle coïncide avec le déclenchement de la Grande Guerre ; créant ainsi l’illusion que les cavaliers de l’Apocalypse avaient été lâchés. Cela eut pour conséquence que les Etudiants de la Bible furent rapidement ébranlés dans leur bon sens et qu’ils s’emballèrent dans leurs attentes.

Devil-man-of-lawlessnessLes épreuves et les persécutions qui touchèrent alors le siège de la Watchtower, et particulièrement l’emprisonnement injuste de J.F. Rutherford et compagnie suivi de leur libération des prétendues « geôles babyloniennes”, ont servi de “signes et de présages mensongers”, dupant les dirigeants de la Watchtower au point qu’ils persuadèrent les Témoins de Jéhovah que Babylone la Grande était enfin tombée. La poignée d’Etudiants internationaux de laBible qui servait alors au siège de la Watchtower et qui plus tard voulut en prendre le contrôle fut par la suite renvoyée du Béthel à cause de cela. Cela amena bon nombre de frères mécontents à quitter l’organisation et ces derniers furent désignés par la Watchtower comme étant la classe de “l’esclave méchant” – constituant de ce fait un autre signe et présage mensongers qui firent croire aux Témoins de Jéhovah que le jugement de la maison spirituelle de Dieu s’était alors accompli.

Tous ces bouleversements au sein de la Société Watchtower durèrent approximativement trois ans et demi – de 1916 à 1919 – rappelant le célèbre “un temps, des temps et la moitié d’un temps” (1260 jours) consigné dans les prophéties inspirées. Quelle intelligence diabolique ! La création de la Société des Nations en 1919, laquelle fut alors saluée par quelques membres influents du clergé comme “l’expression politique du royaume de Dieu,” donna également l’impression que les prophéties étaient en train de se réaliser – devenant un “présage mensonger” de plus.

Plus tard, dans les années 1920, la Watchtower organisa toute une série d’assemblées annuelles où différentes résolutions et déclarations de jugement à l’encontre du monde de Satan furent adoptées. Bien que ces déclarations soient depuis tombées dans l’oubli, et particulièrement chez ceux qui étaient les premiers concernés, ces décrets servent encore aujourd’hui de “signes et de présages mensongers” crédibles ; persuadant les chrétiens aux attentes trop hâtives que les tonitruantes trompettes de l’Apocalypse avait alors déjà sonné.

Avec la montée du nazisme, l’Holocauste et la Seconde Guerre mondiale, les Témoins de Jéhovah furent l’objet de terribles persécutions. Ceci aussi fut présenté comme un signe convaincant que Satan et ses démons avaient été jetés du ciel sur la terre, où ils déversaient maintenant un “fleuve” de persécutions contre ceux qui rendaient témoignage au royaume.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Watchtower a étrangement été capable de subodorer la “résurrection” de feu la Société des Nations sous les traits de l’Organisation des Nations Unies. A ce jour, la Watchtower arbore encore cela comme un trophée prouvant ses succès dans le domaine de l’interprétation prophétique. Or, selon la Révélation, quand l’image de la bête revient des abysses et prend vie, c’est alors que le jugement de tous les peuples du monde débute et il est donc impossible que la création de la Société des Nations ou de l’Organisation des Nations Unies ait pu accomplir la prophétie de la Révélation.1 La création de l’ONU n’a pas accompli cette prophétie et le soi-disant discernement prophétique de la Watchtower ne doit être vu que comme une “tromperie de l’injustice.”


Rien de tout cela n’est destiné à laisser entendre que la Société Watchtower n’a pas également servi les desseins de Jéhovah. Au contraire, le fait même que l’organisation porte le nom de Jéhovah et rende témoignage à Jésus et au royaume des cieux d’une manière que la chrétienté n’a jamais été capable d’égaler fait de la Watchtower une cible prioritaire à la subversion de la part de ses agents ennemis.

Et n’oublions pas que tout cela est en conformité avec le dessein divin tel que stipulé par Paul, qui est de permettre qu’“une opération d’égarement” s’empare de la congrégation chrétienne jusqu’à ce que Christ arrive avec son armée angélique pour annihiler les sans-lois qui sont dans son royaume.

 

“DE FACON A EGARER, SI POSSIBLE, MEME CEUX QUI ONT ETE CHOISIS”

Les avertissements de Paul à ses frères concernant ces œuvres de puissance, ces signes et ces présages mensongers, les qualifiant d’“opération de Satan”, ne manquent pas de mettre en exergue l’avertissement du Seigneur Jésus lui-même, quand il déclara :

“ Si quelqu’un vous dit alors : ‘ Voyez ! Le Christ est ici ’, ou bien : ‘ Là ! ’ ne le croyez pas. Car de faux Christs et de faux prophètes se lèveront et produiront de grands signes et des prodiges, de façon à égarer, si possible, même ceux qui ont été choisis. Voyez ! Je vous ai prévenus. Si donc on vous dit : ‘ Voyez ! Il est dans le désert ’, ne sortez pas ; ‘ Voyez ! Il est dans les chambres intérieures ’, ne le croyez pas.(Matt.24:23-26)

Il n’est pas exagéré de dire que l’aspect le plus saillant du signe de la présence du Christ sont les avertissements continuels destinés à ceux qui ont été choisis pour qu’ils ne se laissent pas abuser par les nombreux faux prophètes et faux Christs dont Jésus avait annoncé à la fois l’apparition et la capacité à produire “de grands signes et des prodiges.”

Bien que l’on ait déjà dit ici que la supercherie satanique relative à la fausse parousia est déjà à l’œuvre, il convient de noter que les avertissements du Seigneur concernent une supercherie encore plus grande qui, elle, se produira lors de la véritable parousia. Le fait que Jésus ait dit que ces “grand signes et ces prodiges” accompagnant l’apparition de faux Christs et de faux prophètes seraient si trompeurs que même ceux qui ont été choisis pourraient être dupés est un puissant avertissement pour tous ceux attendent le retour du Christ. C’est cependant un avertissement qui est resté lettre morte chez les Témoins de Jéhovah, lesquels se sont fait accroire que la Société est pour eux un guide spirituel infaillible en toutes choses.

L’idée pathétique selon laquelle le clergé aurait pu être cet homme d’illégalité est sans nul doute imputable à la subtile influence du Diable sur l’organisation. Mais, bien entendu, ceux qui ont été choisis ne risquent rien de la part du clergé – que ce soit maintenant ou dans le futur. En revanche, quasiment tous ceux qui ont été choisis parmi les Témoins de Jéhovah sont sous l’influence des oracles de l’organisation associés à la Watchtower. Tout cela ne nous rappelle-t-il pas de façon dramatique les propos de Jésus – “Voyez ! Je vous ai prévenus”?

Bien que les Témoins de Jéhovah fuient comme la peste les individus que la Société Watchtower considère comme des apostats et des opposants à la vérité ; un danger spirituel plus grave encore, présenté par les apostats tapis parmi les dirigeants de l’organisation passe, lui, totalement inaperçu. Tout comme les super-apôtres, qui à l’instar de leur maître satanique, réussirent à se transformer en ministres de justice dans la congrégation chrétienne de Corinthe, il semble que le Diable ait une fois de plus réussi à se transformer en ange de lumière dans les plus hautes sphères dirigeantes des Témoins de Jéhovah. Après tout, quel mensonge serait plus trompeur que le fait d’arriver à convaincre les propre fils et filles de Jéhovah que Jésus est d’ores et déjà arrivé et qu’il a donné à son esclave fidèle une approbation inconditionnelle ? Alors que tout cela est faux !

La lecture des prophéties d’Isaïe nous emmène au moment où Jéhovah ôtera le sceau qui maintenait un voile sur ses jugements et rappellera à ceux qu’il appelle “mes témoins” sa fidélité à leur égard à une époque où “il n’y avait pas de [dieu] étranger parmi vous.

Ce “[dieu] étranger” parmi “mes témoins” ne peut être que le Diable et son homme d’illégalité malfaisant, qui, comme annoncé par Paul, s’assiéra dans le temple spirituel de Jéhovah et montrera publiquement qu’il est lui-même un dieu.

Alors que d’un côté, le “dieu étranger” en leur sein a fait accroire aux Témoins de Jéhovah que le Diable n’a aucune influence sur “l’organisation visible de Jéhovah”, d’un autre côté, le Maître trompeur a produit des présages puissants dans le but de donner du crédit à son idole et de pousser les Témoins de Jéhovah à accepter et à promouvoir la doctrine d’une fausse parousia; une parousia montée de toute pièce par le Père du mensonge – le Diable lui-même !

Il n’y a que cette insidieuse influence satanique pour expliquer la longévité de cette puissante supercherie relative à la parousia, ce carcan doctrinal duquel les Témoins de Jéhovah n’ont toujours pas réussi à se libérer.

Ce qui est impressionnant, comme nous l’avons déjà dit, c’est que la véritable supercherie de Satan est encore à venir et se produira lors de la véritable conclusion du système de choses. Au cours de ce moment décisif, de faux christs et de faux prophètes prétendront avec force conviction que le Christ est dans “le désert” et dans les “chambres intérieures.” (Les “chambres intérieures” pouvant être le Saint des Saint de la Société lui-même, lorsque l’homme d’illégalité montrera publiquement qu’il est lui-même un dieu.)

Tous les acteurs sont maintenant en place. Bientôt, l’amour de la vérité que chacun possède sera mis à l’épreuve comme jamais auparavant quand le temps sera venu de se libérer de l’emprise doctrinale de la fausse parousia professée par la Watchtower, quand commencera la véritable présence de Jésus Christ, maintenant imminente.

Etant donné que les Ecritures indiquent que les machinations du Diable visant à monter de toute pièce une fausse parousia précèdent immédiatement la véritable manifestation du Christ, cela signifie que l’apostasie prédite, laquelle doit venir d’abord, doit également accompagner la fausse parousia. Quelle preuve avons-nous que cette apostasie règne au sein des Témoins des Jéhovah ? Un aspect de celle-ci est l’idylle spirituelle adultère de la Watchtower avec les Nations Unies. Les détails graveleux de cette sordide affaire seront présentés au chapitre suivant.